#1 La santé des aidants

Accompagner votre proche fragilisé après un accident, un diagnostic, est une démarche logique pour vous. Vous ne comptez pas les heures passées à son chevet et ne songez pas à parler de votre situation, encore moins de vous en plaindre. Pourtant, le rôle d’aidant a un réel impact sur votre vie personnelle, professionnelle ou votre santé. A l’occasion de la Journée nationale des aidants le 6 octobre, Lili smart consacre son dossier du mois aux conséquences de l’accompagnement sur la vie des aidants.

La santé des aidants

Votre proche se trouve en difficultés, devient moins autonome et demandeur de plus en plus d’attention. Vous lui consacrez régulièrement du temps, en l’accompagnant, en le soutenant et délaissez certains pans de votre vie sans vous en rendre compte. Vous vous sentez engagé et indispensable au bon déroulement de la situation.

Si chaque situation est unique, le poids que ce rôle fait peser sur votre santé physique et psychique est quant à lui universel, comme le prouve de nombreuses études :

  • 1 aidant sur 4 déclare avoir augmenté sa consommation de médicaments depuis qu’il est aidant1 ;
  • 48 % des aidants déclarent avoir des problèmes de santé qu’ils n’avaient pas avant;
  • Près d’1 aidant sur 5 renonce ou retarde un soin pour lui-même3 ;

Sources :

1 Association française des aidants 2015
2 Les proches aidants : une question sociétale / accompagner pour préserver la santé – Association française des aidants 2016
3 Thomas P. Le généraliste et l’entourage du patient atteint de la maladie d’Alzheimer. Le quotidien du médecin 2005

 

Le stress a un réel impact sur la santé. Pour toute la population, 3 visites chez le médecin sur 4 concernent des maladies liées au stress. Ce dernier augmente le risque de maladies cardiaques de 40% et d’accidents vasculaires cérébraux de 50%.

Il n’est donc pas étonnant que des associations d’aidants comme le collectif Je t’aide tirent désormais la sonnette d’alarme. Avec son plaidoyer « La santé des aidants, un enjeu de santé publique » le collectif demande la reconnaissance des aidants en tant qu’acteurs majeurs, la préservation de leur santé et l’instauration d’une relation bienveillante avec les professionnels de la santé.

Ce constat alarmant est la preuve que le répit est indispensable dans une relation d’aide et que ce n’est pas parce que vous n’êtes pas le plus malade que vous devez négliger votre propre santé.

Pour vous comme pour votre proche, vous serez beaucoup plus efficace si vous êtes en bonne forme physique. Votre santé doit rester une priorité.

Pour vous aider dans cette démarche, l’association Française des aidants a dressé la liste des dispositifs existants que nous vous remettons ci-dessous :

  • Les bilans de santé gratuits proposés par la CPAM : il est possible pour tous d’en bénéficier tous les 5 ans.
  • La ligne Santé Info Droits au 01 53 62 40 30 : proposée par le Collectif Inter-associatif Sur la Santé, cette ligne donne la possibilité à toute personne, aidants compris, d’être informée et orientée sur les questions juridiques ou sociales liées à la santé.
  • Les Ateliers Santé des Aidants sont des temps d’échanges et de mise en pratique autour de l’impact de la relation d’aide sur votre santé. Renseignez-vous auprès de l’Association française des aidants.
  • Pour ceux qui accompagnent un proche atteint de la pathologie d’Alzheimer ou apparentée, n’hésitez pas à solliciter le suivi médical des aidants auprès de votre médecin traitant, qui consiste en une consultation annuelle pour faire un bilan de santé général avec une analyse de sa contribution auprès de son proche (notamment les moyens mis en place aides médico-sociales et financières) et proposer le cas échéant un accompagnement plus personnalisé.
  • Pour ceux qui accompagnent un proche ayant une pathologie chronique, il existe la  Visite Longue (3h) réalisée par le médecin traitant au domicile du patient en présence des aidants. Dans le cadre de cette consultation il est prévu de prendre en compte les aidants en les informant sur les structures d’aide, les questions de protection juridique du patient et le repérage de l’épuisement.
  • Pour les aidants retraités, les Centres de prévention Agirc-Arrco peuvent constituer une ressource précieuse. Ils proposent différents ateliers, parcours et bilans permettant de prendre soin de sa santé.

Pour un suivi optimal, l’application Lili smart vous accompagne et vous aide à prendre soin de vous afin de prévenir l’épuisement. Chaque mois, répondez au questionnaire élaboré par la psychologue de Lili smart en renseignant différentes catégories (sommeil, alimentation, lien social, activité physique, humeur, santé) et obtenez votre résultat avec des conseils personnalisés. Ceux-ci vous orienteront sur un parcours avec des exercices et des ateliers adaptés à votre situation.

 

 

En savoir plus

#2 La vie professionnelles des aidants

Fiche pratique : Test, quel aidant êtes-vous ?

Témoignage : Faire reconnaitre l’aidant comme acteur du système de santé

Lili smart est une application spécialement conçue pour faciliter le quotidien des familles qui accompagnent un proche en perte d’autonomie. Elle détecte les signaux faibles de dégradation de l’autonomie du proche en s’appuyant sur des capteurs placés à son domicile, une montre qu’il porte et une plateforme dédiée aux aidants.