Comment lutter contre la maltraitance ?

En France, 5 à 6 % des personnes de plus de 60 ans seraient maltraitées voire exploitées. La maltraitance de personnes âgées et handicapées se produirait dans 75% des cas à domicile et dans près de la moitié des cas par l’entourage familial (fils, fille, conjoint). Les professionnels de la santé quant à eux, sont mis en cause dans 32% des cas.

Qu’elle soit physique, psychologique, ou encore financière, environ 1 personne âgée sur 6 a été victime de maltraitance au cours de l’année dernière. Que signifient ces différents types de maltraitance ? Quels sont les facteurs de risque et les signes qui doivent alerter les aidants ? Comment réagir ? Découvrez-le dans notre deuxième fiche pratique !

Tests de dépistage

Des tests de dépistage existent et vous aiguilleront vers les situations à risque de maltraitance.

Ligne écoute maltraitance

Vous êtes victimes, témoins ou avez des doutes sur des faits de maltraitance, appelez le 3977 (du lundi au vendredi de 9h à 19h). Des bénévoles seront à votre écoute, vous conseilleront et vous orienteront vers l’interlocuteur le plus adapté.

Fédération contre la maltraitance

Contactez la « Fédération 3977 » contre la maltraitance. Les associations HABEO et ALMA France ont fusionné au sein d’une nouvelle structure destinée à améliorer la lutte contre la maltraitance des personnes âgées et handicapées. Des relais de proximité sont présents partout en France.

Formations des aidants familiaux

Des formations à destination des aidants familiaux existent. Elles peuvent vous aider à comprendre la maladie ou les troubles de votre proche, analyser vos pratiques et prendre du recul sur votre situation.

Renseignez-vous auprès des associations :
Association française des aidants
Savoir être aidant
i-care
France Alzheimer et maladies apparentées

Formations des aidants professionnels

Des programmes de bientraitance existent comme celui d’Humanitude. Elle fait aujourd’hui l’objet de formations dans les établissements, et plus particulièrement dans les EHPAD, afin de sensibiliser les soignants au respect de l’humanité des résidents/patients.

Le programme Mobiqual a pour but de soutenir l’amélioration de la qualité des pratiques professionnelles au bénéfice des personnes âgées et des personnes handicapées. Il concerne les EHPAD, les établissements de santé, ainsi que les services intervenants au domicile. Les différentes thématiques de ce programme concernent : la bientraitance, la douleur, la maladie d’Alzheimer…

La méthode Montessori adaptée. L’objectif principal est de permettre aux personnes dépendantes de recouvrer une certaine autonomie dans les gestes du quotidien pour associer dignité et plaisir.

Lili smart est une application spécialement conçue pour faciliter le quotidien des familles qui accompagnent un proche en perte d’autonomie. Elle détecte les signaux faibles de dégradation de l’autonomie du proche en s’appuyant sur des capteurs placés à son domicile, une montre qu’il porte et une plateforme dédiée aux aidants.