Aidants, quels sont vos droits ?

La France compte 13 millions de personnes accompagnant un proche en perte d’autonomie et leur consacrant en moyenne 6,5 heures par jour. Ces derniers font face au stress, à la fatigue physique et psychique mais aussi au manque de temps. Les aidants ont-ils des droits ? Quels sont-ils ? Où peuvent-ils trouver de l’aide ? Découvrez-le dans notre première fiche pratique !

La ligne Santé Info Droit

En appelant au 01 53 62 40 30, des juristes et des avocats répondent aux questions juridiques et sociales en lien avec le droit de la santé. Vous pouvez également remplir le formulaire en ligne.

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie

L’APA permet de financer une partie des dépenses nécessaires au maintien à domicile d’une personne dépendante, ou une partie des frais dédiés à son hébergement en établissement d’accueil.

Le congé de proche aidant

Le congé de proche aidant permet à toute personne, sous certaines conditions, de cesser son activité professionnelle afin de s’occuper d’une personne en perte d’autonomie, sans rémunération.

Le congé de solidarité familiale

Le congé de solidarité familiale permet au salarié d’assister un proche en fin de vie. Ce congé n’est en principe pas rémunéré par l’employeur, mais l’Assurance Maladie peut verser une allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie pendant 21 jours au cours de ce congé.

Le droit au répit

Le droit au répit permet, sous certaines conditions, d’obtenir auprès des départements une aide de 500 euros par an pour financer un accueil ponctuel du proche dépendant.

Le don de jours de congés

Le don de jours de congés par des salariés à des collègues s’occupant de personnes âgées ou handicapées.

Le baluchonnage

Le baluchonnage, qui est encore en expérimentation mais qui propose aux aidants de faire appel à un professionnel pour prendre soin d’un proche à domicile quelques jours, sans perturbation avec son environnement familier et ses repères, afin de s’autoriser un temps de pause. Venu du Canada, il vient d’être inscrit, début décembre 2017, dans un projet de loi français.

Devenir proche salarié

Vous pouvez aussi vous faire salarier par votre proche, sous certaines conditions, pour assurer les heures d’aide à domicile que l’APA lui permet de payer. Vous pouvez vous renseigner sur les démarches auprès du conseil général de votre département.

Lili smart est une application spécialement conçue pour faciliter le quotidien des familles qui accompagnent un proche en perte d’autonomie. Elle détecte les signaux faibles de dégradation de l’autonomie du proche en s’appuyant sur des capteurs placés à son domicile, une montre qu’il porte et une plateforme dédiée aux aidants.