septembre 2017

Lili smart clôture sa première levée de fonds

Après deux ans de recherche et développement, de tests avec des professionnels, des associations et des familles, Lili smart clôture une levée de fonds de 500 000 euros auprès d’investisseurs privés et marque une nouvelle étape de son développement. Retour sur le début de notre aventure…

 

Mamie Marie, l’ADN de Lili smart

En 2007, la grand-mère d’Aymeric est diagnostiquée malade d’Alzheimer. Ses proches et lui s’organisent et se relaient pour l’accompagner : courses, rendez-vous médicaux, démarches administratives… Aymeric devient alors ce que l’on appelle un aidant. Il se rend compte des difficultés, du stress et de l’impact que peut avoir la maladie sur les proches de la personne malade. Il pense alors à créer un outil pour faciliter le quotidien de chacun et accompagner le maintien à domicile.

Il y a deux ans, l’évolution technologique et les moyens existants le motivent à se lancer dans l’aventure et à développer le projet qui grandissait dans sa tête. Avec Vincent, ils commencent le développement de ce que l’on connait aujourd’hui : Lili smart, l’application dédiée aux aidants de proches en perte d’autonomie.

Le passage de « projet » à « réalité »

Pour proposer une solution qui répond au plus près des besoins des familles, Aymeric et Vincent se sont entourés de professionnels. De la santé, au maintien à domicile, en passant par les associations et bien sûr, les familles elles-mêmes. Pendant un an, Lili smart a été testée auprès de dix familles et a développé un produit fiable et opérationnel.

Pendant cette période de recherche et développement, Lili smart commence à se faire connaître localement. Nous rencontrons nos premiers aidants dans la région lyonnaise qui croient en notre projet et nous soutiennent.

Pour rencontrer de nouveaux partenaires et se faire accompagner de professionnels, Lili smart participe à des concours et remporte de nombreux prix :

Lili smart rencontre un franc succès aussi bien auprès du grand public, qu’auprès de grandes entreprises, des professionnels de santé, des collectivités et même, de l’Elysée ! Durant ces derniers mois, chacun de ces acteurs nous ont apporté du soutien et nous ont permis d’avancer.

Cet enthousiasme collectif nous a motivé et permis d’aller plus loin jour après jour. Cependant, alors que notre produit est bien opérationnel, notre problématique principale reste d’équiper nos familles. Il ne nous reste plus qu’à transposer notre projet dans la vie réelle. Par ailleurs, nous développons un partenariat avec un réseau de pharmacies français pour distribuer Lili smart dans 800 officines.

La levée de fonds : la concrétisation

Après plusieurs mois de travail intense, d’obstacles, de persévérance, d’espoir et de motivation, nous rencontrons de nouveaux partenaires financiers qui croient en notre projet et veulent s’investir dans le projet pour nous aider à aller plus loin et cette fois-ci à placer Lili smart dans les mains de notre raison d’exister : les aidants.

Le 15 septembre 2017, nous levons 500 000 € auprès d’investisseurs privés et marquons une nouvelle étape dans l’aventure Lili smart.

Grâce à ce soutien financier, Lili smart va pouvoir pérenniser son activité. Nous allons équiper les familles qui nous accompagnent depuis la première heure et en rencontrer de nouvelles en pharmacie.

Comme on l’entend souvent dans l’univers des startups, « il ne suffit pas d’avoir une idée pour lancer une entreprise ». Lili smart, c’est d’abord une idée, répondant à un réel besoin, celui des aidants. Mais c’est aussi beaucoup de travail, de déceptions, de rencontres, de belles surprises, de reconnaissance, d’incertitudes, de soutien et de fierté.

Malgré les difficultés, nous avons toujours gardé en tête la raison d’exister de Lili smart : les 11 millions d’aidants en France accompagnant chaque jour un proche en perte d’autonomie.

Si nous en sommes ici aujourd’hui, c’est grâce à vous !

Merci aux familles de nous avoir soutenu et d’avoir cru en nous.

Merci aux professionnels de nous avoir accompagné.

Merci pour vos petits mots d’encouragements.

Merci de parler de nous autour de vous.

A tous, merci !

Lili smart est une application spécialement conçue pour faciliter le quotidien des familles qui accompagnent un proche en perte d’autonomie. Elle détecte les signaux faibles de dégradation de l’autonomie du proche en s’appuyant sur des capteurs placés à son domicile, une montre qu’il porte et une plateforme dédiée aux aidants.

Journée mondiale Alzheimer : sensibiliser pour mieux accompagner

Le 21 septembre… Cette date ne vous évoque peut-être rien et pourtant, elle concerne près de 3 millions de Français ! Demain, c’est la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer. Sensibilisation, recherche, aide aux aidants… Ce jour est l’occasion d’informer le grand public sur les problématiques des maladies neurodégénératives, de l’accompagnement et du vieillissement.

 

La maladie d’Alzheimer

Il y a cent ans, le médecin allemand Aloïs Alzheimer étudiait des cas de démences. Il découvrait la maladie neurodégénérative la plus importante. Aujourd’hui, la maladie d’Alzheimer touche près d’un million de personnes en France et environ 35 millions dans le monde.

Plutôt connue du grand public, la maladie d’Alzheimer souffre d’une stigmatisation forte. Elle est perçue comme une maladie touchant les personnes âgées et leur mémoire.

Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui se caractérise par la destruction progressive des neurones. Elle peut se manifester à partir de l’âge de 65 ans, parfois plus tôt, et présente des symptômes tels que des troubles :

  • de la mémoire (amnésie) ;
  • du langage (aphasie) ;
  • gestuels (apraxie) ;
  • du comportement (agnosie) ;
  • des difficultés à se repérer dans le temps et dans l’espace ;
  • des difficultés à réaliser les gestes du quotidien (se laver, s’habiller, manger, se lever, se coucher, marcher…).

Alzheimer a un impact non seulement sur la vie des malades mais aussi sur le quotidien des personnes qui les accompagnent. Etre aidant d’une personne malade d’Alzheimer est une épreuve très difficile. Au-delà de la perte d’autonomie du proche, c’est la santé physique et psychique des aidants qui est en jeu.

Alzheimer, un véritable enjeu de société

La population mondiale vieillissant, il y aura de plus en plus de malades et de plus en plus d’aidants.

C’est pourquoi il est important de sensibiliser le grand public sur cette pathologie, ses maladies apparentées, sur la recherche, sa prise en charge, la dépendance, le maintien à domicile et l’information des familles.

La journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, c’est l’occasion de s’informer sur la maladie et sur les initiatives existantes. Dans toute la France, les différents acteurs (associations, professionnels de santé, maintien à domicile ou accompagnement de la personne, collectivités) organisent des actions de sensibilisation gratuites et ouvertes à tous, familles et professionnels.

Pour la 5ème édition, l’association France Alzheimer et maladies apparentées organise le Village Alzheimer, Place de la Bataille-de-Stalingrad à Paris (10e arrondissement) du 21 au 24 septembre 2017. Au programme, des ateliers, des conférences et des échanges.

Découvrez aussi les actions près de chez vous.

 

Lili smart, une solution globale dédiée aux familles

Initialement imaginée pour assister les aidants de malades d’Alzheimer suite à une expérience personnelle, Lili smart est la solution d’assistance dédiée aux familles accompagnant un proche en perte d’autonomie. Composée d’une application pour aidants, d’une montre GSM pour le proche et de capteurs intelligents pour son domicile, Lili smart analyse en temps réel l’évolution de l’autonomie et facilite le quotidien des familles.

Grâce aux capteurs, soyez alertés à distance des changements de comportement de votre proche. Avec la montre, détectez ses chutes et géolocalisez-le en cas de désorientation. A l’aide de l’application, paramétrez des alertes, programmez des rappels (repas, médicaments), organisez-vous (rappels ordonnances, listes de tâches) et communiquez plus facilement avec vos proches et les professionnels (messagerie instantanée).

 

 

Lili smart est une application spécialement conçue pour faciliter le quotidien des familles qui accompagnent un proche en perte d’autonomie. Elle détecte les signaux faibles de dégradation de l’autonomie du proche en s’appuyant sur des capteurs placés à son domicile, une montre qu’il porte et une plateforme dédiée aux aidants.

Le mandat de protection future, une alternative pour préparer l’avenir de votre famille.

Aujourd’hui, même si vous accompagnez votre proche sur certaines tâches, il reste encore autonome à domicile. Cependant, dans quelques années, il pourrait ne plus être en capacité de gérer lui-même sa personne ou ses biens. Pour parer à cette difficulté, il existe des procédures comme la tutelle ou la curatelle, mais avez-vous pensé au mandat de protection future ? Lili smart vous en dit plus sur cette alternative qui vous permet de préparer plus sereinement la dépendance de votre proche.

 

Le mandat de protection future est une démarche visant à organiser à l’avance la protection d’une personne et de ses biens en cas d’une éventuelle situation de dépendance. Elle consiste à désigner la ou les personnes qui devront la représenter lorsque son état de santé physique ou mental ne lui permettra plus de le faire seule.

 

Le mandat de protection future : qu’est-ce que c’est ?

Le mandat de protection future s’adresse à « toute personne majeure ou mineure émancipée (mandant) ne faisant pas l’objet d’une mesure de tutelle ou d’une habilitation familiale ». Elle peut désigner une ou plusieurs personnes (mandataire) pour lui confier la gestion de sa personne ou de ses biens.

Le mandataire peut être :

  • une personne physique (membre de la famille, proche, professionnels etc.),
  • une personne morale inscrite sur la liste des mandataires judiciaires à la protection des majeurs (contactez votre préfecture ou les tribunaux d’instance de votre département).

Le mandat de protection future concerne :

  • la personne elle-même, sa santé, son maintien à domicile, son placement en établissement,
  • ses intérêts patrimoniaux.

Le mandant peut désigner des personnes différentes pour assurer la gestion de ses biens et de sa personne.

 

Comment ça fonctionne ?

Le mandant et le ou les mandataires établissent un contrat libre daté et signé comprenant :

  • Les souhaits du mandant concernant sa vie personnelle (logement, conditions d’hébergement, loisirs, relations personnelles, soins de santé…), ses biens
  • Le niveau d’intervention des mandataires : consentir à sa place ou un avis consultatif ; pour certains soins médicaux par exemple

Le mandat de protection future peut également être sous seing privé ou notarié.

 

A quel moment doit-il être réalisé ?

Vous pouvez initier votre mandat de protection future quand vous le désirez. En revanche, il est nécessaire que le mandant, votre proche, en soit encore en capacité. Lorsque l’état de santé du mandant ne lui permet plus de se gérer sa personne et ses biens seul, le ou les mandataires entament alors les démarches nécessaires pour que le mandat prenne effet. Un médecin, inscrit sur une liste établie par le procurer de la République, délivre alors un certificat médical constatant l’inaptitude du mandant. Ce dernier est à présenter au greffe du tribunal d’instance par le mandataire.

Plus de renseignements ici.

 

 

Lili smart est une application spécialement conçue pour faciliter le quotidien des familles qui accompagnent un proche en perte d’autonomie. Elle détecte les signaux faibles de dégradation de l’autonomie du proche en s’appuyant sur des capteurs placés à son domicile, une montre qu’il porte et une plateforme dédiée aux aidants.