Accidents & situations à risque : comment secourir son proche âgé ?

L’été et notamment les vacances sont des périodes plus calmes favorisant une baisse de la vigilance. Cependant les risques d’accidents domestiques pour votre proche en perte d’autonomie sont toujours présents et parfois même plus importants à cette époque de l’année. Canicule, chute, fausses routes… Comment l’aidant peut aider son proche maintenu à domicile ? Quels sont les bons gestes en cas de danger ? Lili smart vous apporte quelques recommandations.

 

La déshydratation

L’été, les risques de canicule sont importants et dangereux pour les personnes âgées. Dans les EHPAD, les équipes de soins sont formées aux risques de déshydratation et aux bons gestes. Cependant, lorsque votre proche vit à domicile, il faut redoubler de vigilance.

Prévenir les risques

Pour éviter la déshydratation, veillez à ce que votre proche boive régulièrement tout au long de la journée. Il est préférable que son domicile reste le plus au frais possible. Pour cela, gardez les volets fermés ou entre-ouverts. Si possible, essayez de lui faire adapter son alimentation en lui proposant des produits riches en eau (concombre, melon, pastèque, tomate…).

Agir

Un cas de déshydratation peut se reconnaître aux maux de têtes, à la bouche et aux lèvres sèches, à la perte de poids et à la fatigue.

S’il s’agit d’une déshydratation légère vous pouvez dans un premier temps :

  • allonger la personne ;
  • la dévêtir ;
  • la rafraîchir par application de linges humides ;
  • l’éventer ;
  • lui donner à boire plus souvent et en quantités plus importantes, notamment des boissons sucrées ou salées.

S’il s’agit d’une déshydratation plus sévère, appeler les secours en composant le 15 ou le 112.

Les chutes

Les chutes sont la première cause de mortalité chez les seniors. En France, chaque année, 400 000 personnes âgées sont victimes d’une chute, dont 12 000 en décèdent.

Prévenir les risques

Pour prévenir les risques de chute, de simples astuces peuvent être mises en place. Par exemple, vous pouvez retirer les tapis au domicile de votre proche pour éviter qu’il se prenne les pieds dedans. Si des fils de différents appareils électriques sont dans le passage, fixez-les à l’aide d’adhésif ou de baguettes. Si votre proche rencontre des problèmes d’équilibre, vous pouvez aménager son domicile pour lui permettre de trouver des points d’appui. Placez des meubles (chaises, tables d’appoint) à des endroits stratégiques du domicile. Les barres d’appui constituent également une aide efficace dans les toilettes ou la salle de bain par exemple.

Agir

En cas de chute de votre proche, vérifiez s’il va bien, s’il souffre et s’il est capable de mobiliser ses membres. Puis, aidez-le à se relever doucement. En cas de doute, conduisez votre proche chez le médecin pour vérifier que tout va bien ou appelez le 15, le 18 ou le 112.

Si la personne souffre et qu’elle n’est pas en mesure de se relever, n’essayez pas de la relever et contactez les secours au 15, 18 ou 112. Restez avec elle en attendant leur arrivée et rassurez-la.

source : brochure Inpes

Les fausses routes

La fausse route est l’action d’avaler accidentellement un aliment par le larynx, et donc vers les poumons, plutôt que par l’œsophage, créant ainsi une incapacité à parler et à respirer. Les fausses routes à répétition peuvent être une conséquence d’un trouble de la déglutition.

Prévenir les risques

Pour réduire les risques de fausses routes, vous pouvez adapter l’alimentation de votre proche en appliquant ces quelques conseils :

  • Choisir des aliments faciles à mâcher ;
  • Privilégier les petites bouchées ;
  • Éviter les petits aliments (riz, petits pois, blé, semoule…) ;
  • Servir des plats/boissons chauds ou froids et non tièdes ;
Agir

Si votre proche s’étouffe, il faut agir vite :

  1. Commencez par lui donner un maximum de 5 claques dans le dos. Après chacune d’elles, vérifiez si le corps étranger a été rejeté et si tout rentre dans l’ordre. S’il reprend sa respiration et tousse, il est inutile de continuer.
  2. Cela ne fonctionne pas ? Effectuez un maximum de 5 compressions abdominales.
  3. Le problème persiste ? Alternez 5 claques dans le dis et 5 compressions abdominales.
  4. Si votre proche perd connaissance, posez-la doucement au sol et appeler immédiatement les secours (15, 18 ou 112) puis commencez une réanimation cardio-pulmonaire avec 30 compressions thoraciques jusqu’à ce que les secours arrivent.
Les claques dans le dos

Tenez-vous sur le côté et un peu en arrière de votre proche. Penchez-le vers l’avant en soutenant sa poitrine d’une main et donnez-lui un maximum de 5 claques entre les omoplates.

Les compressions abdominales

Tenez-vous derrière votre proche et placez vos bras autour de la partie supérieure de son abdomen. Penchez-le vers l’avant. Placez un de vos poings fermés entre le nombril et l’extrémité inférieure du sternum. Maintenez votre poing en place à l’aide de votre autre main. Enfoncez fortement votre poing vers vous et vers le haut. Recommencez ce geste 5 fois au maximum.

source : Croix-Rouge française

Lili smart vous accompagne dans la prévention des risques

Grâce à Lili smart, vous êtes automatiquement alerté si des changements de comportement sont détectés chez votre proche.

En cas de forte chaleur, une alerte canicule vous est envoyée sur votre application Lili smart et s’affiche sur la montre de votre proche.

La montre Lili smart portée par votre proche détecte ses chutes. Lorsque cela se produit, vous êtes instantanément alerté sur votre smartphone. Vous pouvez ainsi vous rendre sur place immédiatement et/ou prévenir les secours.

 

 

Lili smart est une application spécialement conçue pour faciliter le quotidien des familles qui accompagnent un proche en perte d’autonomie. Elle détecte les signaux faibles de dégradation de l’autonomie du proche en s’appuyant sur des capteurs placés à son domicile, une montre qu’il porte et une plateforme dédiée aux aidants.